Certificat sport

Questionnaire pour préparer la consultation pour le certificat de sport.

Cette consultation est dédiée au certificat de sport.

Les informations recueillies permettent de gérer votre demande de certificat de sport.

Temps de passation estimé à 10 minutes 


Si vous ne souhaitez pas répondre, passez la question concernée.

Si vous n'arrivez pas à répondre, répondez au mieux de ce que vous comprenez de la question , ou passez là.

Si vous avez déjà répondu récemment au questionnaire, et que votre situation n'a pas changé, passez la question concernée.

Conditions de stockage des réponses aux formulaires. Si vous acceptez ces conditions, poursuivez plus bas.

NB : La consultation pour établir un certificat médical de non contre-indication au sport ne fait pas partie des actes remboursés par l'assurance maladie. 

Voici quelques conseils préventifs pour la pratique du sport :

Certains pathologies liées au sport sont fréquentes : pathologies musculo-squelettiques comme les tendinites, les  élongations ou déchirures musculaires, ou les entorses.

D'autres sont rares mais redoutées comme les pathologies cardiovasculaire : cardiopathie, voir mort subite lié au sport.

Les conseils suivants vous permettront de réduire le risque d'accidents ou pathologies liés au sport :

- S'échauffer avant le sport, avec une mise en route cardiovasculaire progressive, et des exercices d'étirement des muscles pour les préparer.

- Bien s'hydrater avant, pendant et après l'activité physique.

- Avoir une alimentation saine, variée et équilibrée.

-  Augmenter progressivement l'intensité de vos efforts. Ne pas viser trop haut lors de vos premières séances, surtout lors d'une reprise d'activité (après un arrêt, des vacances, etc). L'entraînement est nécessaire avant d'atteindre des intensités d'effort élevées.

- Ne pratiquer pas lorsque vous êtes malade, comme lors un rhume ou une grippe par exemple (augmentation significative du risque de pathologies, dont les pathologies cardiovasculaires).

Le sport c'est la santé !


Faire ou ne pas faire un électrocardiogramme lors de la consultation de non contre-indication au sport ?

L'électrocardiogramme de repos permet de détecter certaines rares cardiopathies à risque de mort subite que l'auscultation ne permet pas de détecter. Cependant certaines de ces cardiopathies ne se voient pas non plus à l'électrocardiogramme.

Les études sont controversées et ne semblent pas retrouver de réduction du nombre de morts subites au cours du sport avec un dépistage par électrocardiogramme.

Retrouver une anomalie à l'électrocardiogramme peut amener à devoir faire des examens complémentaires plus poussés, dont certains pouvant présenter des risques éventuels. Assez souvent, l'ensemble de ces examens complémentaires ne retrouvent pas de pathologie certaine. Ces examens ont également un coût pour la société.

Devant ces éléments, la société française de cardiologie recommande un électrocardiogramme de dépistage pour les sports en compétition tous les 3 ans de 12 à 20 ans, puis tous les 5 ans de 20 à 35 ans.

Devant ces éléments, le collège nationale des généralistes enseignants ne recommande pas la réalisation de cet examen en dépistage pour la pratique du sport.

D'autres sociétés savantes internationales (comme l'US préventive task force) recommande de ne pas faire l'électrocardiogramme chez la personne à bas risque cardiovasculaire et qui ne présente pas de symptôme (dépistage).

Certains fédérations de sport via leur assurance, demande de réaliser cet examen (fédération de rugby par exemple).

Au milieu de ces incertitudes, vous pouvez décider de réaliser ou non cet examen lors de votre prochaine consultation de certificat pour le sport.

Cet examen n'est pas remboursé par l'assurance maladie dans le cadre de la consultation pour certificat de sport (tarif 14,39€ en supplément de la consultation).

Dans tous les cas, les mesures préventives décrites au paragraphe ci dessus permettent de réduire le risque de pathologies liées au sport.

En cas de question, parlez en à votre médecin.

Un électrocardiogramme de repos ou d'effort (alias épreuve d'effort) a possiblement un intérêt dans les situations suivantes :

- chez les personnes de plus de plus de 35 ans à haut risque cardiovasculaire, surtout avant d'envisager une reprise de sport.

- chez les personnes de plus de plus de 35 ans à  risque cardiovasculaire, en prévision d'un sport à haute intensité.

En présence de symptômes (palpitations, essoufflement, douleur à la poitrine), l'électrocardiogramme est un examen très performant pour avancer dans le diagnostic du problème.

Mis à jour le 01 Mai 2022